Chambre d'hôtes

Réponses - Définitions

Chambre d’hôtes, définition

La chambre d'hôtes a reçu une définition légale dans la Loi 2006-437 du 14 avril 2006 et son Décret 2007-1173 du 3 août 2007.

Loi 2006-437 du 14 avril 2006

Art L 324-3 – Les chambres d'hôtes sont des chambres meublées situées chez l’habitant en vue d’accueillir des touristes, à titre onéreux, pour une ou plusieurs nuitées, assorties de prestations.

Art L 324-4 – Toute personne qui offre à la location une ou plusieurs chambres d’hôtes doit en avoir préalablement fait la déclaration auprès du maire du lieu d’habitation.

Article 324-5 – Les conditions d’application de la présente section sont définies par décret.

Décret 2007-1173 du 3 août 2007

Article 1er

Art D 324-13. − L'activité de location de chambres d’hôtes mentionnée à l’article L. 324-3 est la fourniture groupée de la nuitée et du petit déjeuner. Elle est limitée à un nombre maximal de cinq chambres pour une capacité maximale d’accueil de quinze personnes. L’accueil est assuré par l’habitant.

Art D 324-14. − Chaque chambre d’hôte donne accès à une salle d’eau et à un WC. Elle est en conformité avec les réglementations en vigueur dans les domaines de l’hygiène, de la sécurité et de la salubrité. La location est assortie, au minimum, de la fourniture du linge de maison.

Art D 324-15. − La déclaration de location d’une ou plusieurs chambres d’hôtes prévue à l’article L 324-4 est adressée au maire de la commune du lieu de l’habitation concernée par voie électronique, lettre recommandée ou dépôt en mairie et doit faire l’objet d’un accusé de réception. La déclaration précise l’identité du déclarant, l’identification du domicile de l’habitant, le nombre de chambres mises en location, le nombre maximal de personnes susceptibles d’être accueillies et la ou les périodes prévisionnelles de location. Tout changement concernant les éléments d’information que comporte la déclaration fait l’objet d’une nouvelle déclaration en mairie. Le maire communique une fois par an au préfet de région, au président du conseil régional et au président du conseil général les données statistiques relatives aux déclarations de chambres d’hôtes. La liste des chambres d’hôtes est consultable en mairie.

Article 2

Les personnes qui, à la date de publication du présent décret, offrent à la location une ou plusieurs chambres d’hôtes procèdent à la déclaration prévue à l’article L 324-4 du code du tourisme, dans les conditions fixées par l’article D 324-15 du même code, dans un délai expirant le 31 décembre 2007. Ces personnes doivent, en outre, avoir mis leurs chambres d’hôtes en conformité avec les prescriptions des articles D 324-13 et D 324-14 du même code, dans le même délai


Précisions sur les différentes qualifications de la chambres d'hôtes

Parfois plutôt que de chambre d'hôtes, on parle de 

Chambre familiale

Une chambre familiale est une chambre d'hôtes aménagée pour recevoir parents et enfants avec en général des lits pour quatre à cinq personnes.

Suite 

Une suite est un ensemble indivisible proposé à la location aux mêmes occupants. Il peut s’agir de deux chambres d'hôtes en enfilade ou d’une chambre d'hôtes et d’un petit salon.

Chambre à la ferme

La chambre d'hôtes à la ferme est une chambre aménagée dans une exploitation agricole en activité. Les hôtes sont reçus par des agriculteurs et la chambre d’hôtes est déclarée en mairie. Si la ferme n’est plus exploitée, il convient d’utiliser une autre dénomination.

Chambre au château

Une chambre d'hôtes au château est une chambre aménagée dans une demeure historique le plus souvent classée monument historique ou inscrite à l’inventaire supplémentaire.