Chambres d'hôtes à vendre au Le Malzieu-Ville en Lozère

Chambres d'hôtes à vendre Lozère - Languedoc-Roussillon

Le Malzieu-Ville, à 5 mn, en Gévaudan - Manoir du XVIIème siècle, d'env. 700 m2 habitables, sur 2 320 m2 de terrain,  parfaitement restauré, à vendre. Dépendances, four à pain, source.

Maison forte avec Chambres d'hôtes à vendre au Le Malzieu-Ville en Lozère

Achetée en état de quasi ruine et restaurée avec passion, cette ancienne Maison Forte du XVIIème siècle, orientée plein sud et protégée des vents dominants, est un témoin vivant des bâtis fortifiés du Gévaudan. Ancienne seigneurie aujourd’hui devenue Manoir, il profite d’un profil massif et élancé propre à son statut. Dépendant à l’origine des Évêques de Mende, il fût construit en 1608, date toujours inscrite sur le linteau de la porte d’entrée et accompagnée de son blason miraculeusement intact. Tel un livre ouvert sur les aléas de sa vie de demeure historique, les parements des façades de solide granit nous présentent les différentes époques de construction, d’abandon et de reconstruction, de la pierre de taille pour la période la plus ancienne (XVIIè) aux moellons équarris pour la période la plus récente (XVIII ou XIXè). Proche de toutes commodités, il est bâti sur un terrain de 2 320 m2, sans vis à vis, avec vue sur les montagnes et la tour d'Apcher à l'horizon.

La partie du XVIIème siècle en pierre de taille, qui porte encore son échauguette et ses latrines en encorbellement sur la face arrière donnant à l’ensemble ce caractère si particulier, était à l’origine constitué d’une pièce par étage, sur rdc voûté, toutes munies d’une cheminée monumentale, de la plus simple dans la cuisine du rdc aux plus décorées des premier et second étages, étages ’’nobles’’. Le dernier étage, étage sommital des latrines et de l’échauguette, a été dérasé et était vraisemblablement dévolu à la surveillance et à la défense de la maison forte. Cette partie du XVIIème siècle présente une organisation spatiale qui n’est pas sans rappeler l’organisation interne ostentatoire et défensive des donjons médiévaux.

La partie des XVIII ou XIX siècles en parement de moellons, aurait été construite sur les ruines d’une ancienne tour, et fût adjointe tant bien que mal à la partie ancienne, l'alignement de maçonnerie présentant un décalage caractéristique. Celle-ci se découvre par une entrée dallée, se prolongeant dans les cuisines et salle à manger du rdc, et un escalier en marches de dalles de pierre monolithique jusqu’au 1er étage et de pièces de bois de forte section à la suite. Cet escalier, qui dessert toutes les pièces du Manoir, soit deux par étages, de fond en combles, renferme sur le palier du premier étage un potager monolithique à 2 orifices, parfaitement conservé. Ici, moins d’éléments nobles, plus de rusticité mais un caractère historique affirmé. Nous découvrons aussi dans cette partie, à l’angle nord ouest, une construction voûtée sur ses deux étages en croisée d’ogives, dont le premier étage devait vraisemblablement être la chapelle du Manoir.

Les dépendances sont constituées de l’ancienne grange en prolongement du manoir, d’un four à pain (en parfait état de fonctionnement) et de loges à cochons dans le jardin, d'un garage ancienne bergerie sur la face arrière de la bâtisse et de magnifiques bacs monolythiques en pierre alimentés par une source.
La grange, réhabilitée en habitation en 2006, propose une grande salle au rdc de 90 m2 avec coin cuisine et WC, et, au premier étage, 3 chambres dont une suite parentale (avec dressing et sdb), 1 bureau, 1 sdb et 1 wc. Le second, sous comble, est l’étage des enfants avec une salle de jeux, 3 chambres avec placard, sdb et wc.
L’ensemble de la demeure propose une surface habitable d'env. 700 m2 (350 m2 pour la partie moderne et 350 m2 pour la partie ancienne) et le grand avantage de pouvoir vivre au gré des envies ou des besoins dans la partie ancienne ou moderne.
L'ensemble de la bâtisse profite de fenêtres en double vitrage et d’un chauffage moderne et économique couplant le solaire thermique à une chaudière au gaz à condensation. Le chauffage s’effectue par des radiateurs dans la partie ancienne et grâce à des planchers chauffants dans la partie moderne.
Un système d’aspiration centralisé vous facilitera grandement l’entretien de cette demeure.
Pour finir, cet ensemble immobilier est exploité en chambres d'hôtes labellisées 3 épis Gîtes de France depuis 2004.

prix de vente : 639 000 euros

Ingrid KREMER
48140 LE MALZIEU
Tel/Fax 04 66 31 09 23 et Tel : 06 37 77 38 33
www.lepetitchateauduvillard.com

Escalier des Chambres d'hôtes à vendre au Le Malzieu-Ville en Lozère

Une des Chambres d'hôtes à vendre au Le Malzieu-Ville en Lozère

En activité depuis 2004 Chambres d'hôtes à vendre au Le Malzieu-Ville en Lozère

Chambre d'hôtes à vendre au Le Malzieu-Ville en Lozère

Une des salles de bains desChambres d'hôtes à vendre au Le Malzieu-Ville en Lozère