Quelques chiffres pour mieux comprendre le secteur de l’hébergement insolite et faire le point sur la typologie et les prix.

Mieux connaître le secteur de l’hébergement insolite en France

Le nombre d’hébergements insolites
L’hébergement insolite s’exprime sous des formes très variées. Il y aurait environ 1 000 exploitants en France qui ont un ou plusieurs hébergements insolites sur leur terrain. Les hébergements les plus fréquents sont les cabanes au sol et perchées, devant les yourtes et les tentes, mais il y a d’autres types : maison flottante, roulottes, bulles, kotas, tiny houses… Le chiffre augmente si l’on intègre les péniches, les toues cabanés, les logements troglodytiques, les phares ou d’autres offres que l’on peut légitimement classer par leur nature dans la catégorie insolite.

L’absence de catégorie administrative
Il n’existe pas de catégorie administrative ou de statut spécifique qui regrouperait tout l’hébergement insolite. Certains logements sont exploités dans le cadre de terrains de camping ou de parcs résidentiels de loisirs, d’autres en tant que chambres d’hôtes, d’autres en tant que meublés de tourisme.

La diversité des prix
Les prix dépendent du type de structure, de la capacité, des équipements et des services fournis. Ils varient de 60 € par nuit pour les hébergements les plus simples, de petites cabanes, des tentes ou des yourtes avec peu de prestations additionnelles, à plus de 300 € par nuit pour les structures les plus sophistiquées, de grandes cabanes perchées dans les arbres avec bains à remous par exemple.