Mode d'emploi de la chambre d'hôtes

Une chambre d'hôtes est une chambre meublée chez l'habitant qui reçoit des touristes pour une ou plusieurs nuitées contre rétribution.

On parle également de maison d'hôtes lorsqu'il y a plusieurs chambres d’hôtes, mais seul le terme "chambre d'hôtes" est défini par la loi.
Le prix est forfaitaire, il intègre la nuit et le petit déjeuner pour deux personnes.
La chambre d'hôtes est un hébergement à la nuitée, le loueur ne peut refuser de louer une seule nuit et n'a pas le droit d'imposer une durée de séjour minimale.
Le propriétaire de chambre d'hôtes peut également proposer à ses hôtes la table d'hôtes, repas pris en commun à la table familiale généralement le soir.

En France, le secteur des chambres d'hôtes regroupe environ 60 000 chambres d'hôtes dans plus de 20 000 maisons. On peut ainsi estimer qu'il assure plus de 2 millions de séjours et 6 millions de nuitées par an. Dans de nombreuses communes, les chambres d'hôtes sont la seule forme d'hébergement marchand.

Pour commercialiser leurs chambres d'hôtes, certains propriétaires choisissent de rejoindre un label, les plus connus sont Gîtes de France, Clévacances, Fleurs de soleil, Accueil Paysan, Bienvenue au Château. Il en existe d'autres nationaux ou régionaux. En revanche, il n'existe pas de classement national en étoiles.

Certains propriétaires choisissent de commercialiser leurs chambres directement auprès du public. Le développement d'internet a modifié fortement les habitudes.

L'activité est définie par l'article 21 de la loi 2006-437 du 14 avril 2006 (Code du Tourisme) et par le décret 2007-1173 du 3 août 2007.

Gîtes et chambres d’hôtes, quelles différences ?

Beaucoup de gens ne connaissent pas bien la différence entre les gîtes (aussi appelés meublé de tourisme ou locations saisonnières) et les chambres d’hôtes alors qu’il s’agit de deux formes d’hébergement très différentes. Le gîte est une location meublée, généralement à la semaine. Vous avez la libre disposition d’un bâtiment entier qui comporte une pièce à vivre, une cuisine, des chambres… La chambre d’hôtes est une chambre chez l’habitant, généralement louée à la nuitée. Vous partagez la maison du propriétaire et même si la chambre comporte un coin salon, les pièces à vivre sont communes. En chambre d’hôtes, le propriétaire vous accueille chez lui. Il vous confie la clé de sa maison et vous demande implicitement d’accepter ses règles de fonctionnement. La courtoisie est de mise. Il est souhaitable de le prévenir de votre heure d’arrivée et surtout de l’avertir en cas de retard. Pour le repos de tous dans la maison, il convient de faire silence après 22h et de le prévenir si vous êtes amenés à rentrer tardivement.

Combien de chambres y a-t-il dans une chambre d’hôtes ?

Le décret du 3 août 2007 a fixé le nombre de chambres d’hôtes à 5 maximum pour 15 personnes accueillies. Au-delà de ces limites, les propriétaires ne peuvent plus utiliser le terme de chambres d'hôtes, il s’agit de petits hôtels, auberges, gîtes de séjour... Un propriétaire peut cependant proposer cinq chambres d’hôtes et par ailleurs proposer des gîtes à la location. Vous pouvez préférer être en tête à tête avec un propriétaire pour discuter et prendre le temps d’une longue conversation ou au contraire, apprécier une table d’hôtes ou un petit déjeuner avec de nombreux convives. Le nombre de chambres fait vraiment partie des éléments importants pour bien choisir la maison d’hôtes de son futur séjour.

Quels sont les prix pratiqués en chambres d’hôtes ?

Les prix comprennent la nuitée, le petit déjeuner pour deux personnes et l’éventuelle taxe de séjour mise en place par la commune. Comme pour toutes formes d’hébergement, il y a tous les niveaux de prix selon le cadre, le niveau de confort, la région, les prestations proposées ou encore la présence d’une piscine. Pour donner une fourchette de prix, on peut trouver des chambres de 40 € à 150 €, voire 250 € la nuit, petit déjeuner compris. Il existe parfois des remises pour les séjours de plusieurs nuits ou en basse saison.
Le prix de la table d'hôtes est très variable d’une maison à l’autre selon le menu type proposé. Le prix du repas est celui d'un menu tout compris par personne, mais le propriétaire de chambres d'hôtes peut proposer dans la semaine des menus à différents prix, s'il veut par exemple le temps d'une soirée faire un dîner gastronomique.

Facture, arrhes, acomptes et tva en chambres d'hôtes

Les propriétaires de chambres d’hôtes doivent respecter la législation et vous remettre une note ou une facture à la fin du séjour avec le détail des prestations fournies. Selon leur régime fiscal, les propriétaires sont ou non assujettis à la TVA, votre facture peut donc être Toutes Taxes Comprises (TTC) ou en franchise de TVA. La facture peut aussi comporter une taxe de séjour, si celle-ci a été mise en place par la commune dans laquelle se trouve la maison d'hôtes. Certains propriétaires vous demandent au moment de la réservation des arrhes ou un acompte pour confirmer votre venue. Le versement d’un acompte vous engage pour le versement de l’intégralité du prix du séjour, celui d’arrhes peut permettre d’annuler le séjour mais ils restent alors acquis au propriétaire. Les sommes versées seront décomptées au moment du règlement du séjour.

Quels horaires en chambres d’hôtes ?

Vous descendez chez quelqu’un, comme si vous alliez chez des amis. Pas de veilleur de nuit ou de personnel à la journée. Des horaires vous sont indiqués pour votre arrivée. Vous pouvez bien entendu contacter directement le propriétaire des chambres d’hôtes pour aménager l’horaire d’arrivée. Mais dans tous les cas, par courtoisie élémentaire, téléphonez-lui si vous êtes en retard ou si vous rencontrez un problème sur la route, qu’il puisse s’organiser et vous garder la chambre. N’oubliez pas que s’il fait table d’hôtes, il sera en cuisine ou à table avec ses convives probablement de 19h à 22h environ, ce qui ne sera pas simple pour vous accueillir dans cette tranche horaire. Une fois sur place, vous serez bien entendu libre d’aller venir. Si vous rentrez tard, il vous confiera les clés si nécessaire.
Le propriétaire vous informera également des horaires auxquels il sert le petit déjeuner. Si vous prévoyez un départ très matinal ou au contraire une grasse matinée, soyez souple pour le petit déjeuner et conscient qu’il ne pourra peut-être pas être présent physiquement. Si vous souhaitez dîner à la table d'hôtes, il faudra être à l'heure. En effet ce n'est pas un restaurant, tout le monde mange ensemble le même menu à la même table. Il faut donc se mettre à table au même moment. Si vous n’aimez pas trop les contraintes en vacances, la table d’hôtes n’est peut-être pas faite pour vous, mais c’est dommage vous vous privez d’un moment souvent sympathique, faites un effort au moins le temps d'une soirée.

La vie en chambres d’hôtes, l’intimité est préservée

De façon à ce que la vie dans la maison d’hôtes se passe au mieux, les propriétaires veillent à votre intimité autant qu’à la leur. Ils ont tout prévu pour que vous vous sentiez chez vous mais limitent l’accès de certaines pièces privatives (leurs chambres, leur bureau, la cuisine…). Lors de votre arrivée, ils vous expliqueront tout cela. Pendant votre séjour, certains propriétaires passeront dans la chambre nettoyer la salle de bains, changer les serviettes, voire même faire un ménage complet. D’autres préfèrent ne pas rentrer pour préserver votre intimité et vous demanderont de leur indiquer si vous avez besoin de quelque chose. Chaque propriétaire a sa façon de faire. N’hésitez pas à leur poser la question. Les propriétaires vous font confiance et ne ferment pas toutes les pièces et placards à clef. Respectez-les en retour, ne poussez pas une porte fermée et demandez-leur toujours l’autorisation avant de rentrer dans la cuisine.

Et les enfants en chambres d'hôtes ?

Les enfants sont toujours les bienvenus et on ne peut pas les refuser mais ils restent sous la surveillance de leurs parents. Il convient donc de bien leur expliquer les règles à suivre dans cette maison qu’ils ne connaissent pas. En effet, un accident est souvent vite arrivé (piscine, cuisine, cheminée…). Il faut veiller à ce que les enfants se conduisent en petits invités bien élevés, sans pousser des hurlements et courir partout dans la maison. Ce que vous supportez avec indulgence, ne sera pas forcément perçu de la même façon par les autres hôtes qui viennent rechercher le calme d’une maison d’hôtes. Si vous venez avec des petits susceptibles de se réveiller la nuit et de réveiller leur entourage, prenez bien soin de vérifier que cela ne pose pas de problème et de choisir la chambre la plus isolée possible, pour permettre le repos de tous. Au moment de la réservation, vous pouvez demander le matériel que le propriétaire peut mettre à votre disposition. Il a souvent la possibilité de vous prêter un lit adapté et quelques accessoires qui limiteront des bagages trop encombrants. De nombreuses maisons d’hôtes proposent des chambres familiales qui permettent d'héberger toute la famille au meilleur prix. C’est un critère intéressant pour choisir une maison particulièrement bien adaptée aux enfants.

Comment se passe le petit déjeuner en chambres d'hôtes ?

En chambres d’hôtes, la nuitée comprend le petit déjeuner. C’est une des spécificités de cette forme d’hébergement. Les propriétaires vous indiqueront les modalités du petit déjeuner, le lieu et l’heure, et pourront vous demander à l’avance ce que vous souhaitez, café ou thé, de façon à prévoir des quantités suffisantes. Selon la configuration des lieux, le petit déjeuner sera pris à des tables individuelles ou autour d’une grande table commune. Les propriétaires sont le plus souvent présents tout au long du petit déjeuner. Ils peuvent ainsi répondre à vos questions sur les environs, les visites ou les activités voire même vous aider à organiser votre planning de la journée. Le petit déjeuner est l'un des moments privilégiés d'un séjour en chambre d'hôtes, il est souvent exceptionnel et peut justifier à lui le choix de la formule chambre d'hôtes.

La table d’hôtes n’est pas un restaurant

Certains propriétaires proposent la table d’hôtes à leurs résidents. Ils ne le font pas nécessairement tous les soirs ou sur toute l’année. Le plus souvent, il faut réserver un jour à l’avance. La table d’hôtes est un repas pris en commun autour de la table familiale, le menu est unique, il n’y a pas de carte comme dans un restaurant. Le prix est forfaitaire. Si vous avez des contraintes particulières (régimes…), le mieux est de prévenir le propriétaire lors de la réservation afin qu’il puisse prévoir un menu légèrement modifié.

Payer en carte bleue ou utiliser des chèques vacances ?

Les cartes bancaires sont rarement acceptées. En effet, de nombreux propriétaires sont de simples particuliers qui n'ont pas le droit de disposer d’un terminal de paiement. Tous les propriétaires ne sont pas agréés pour recevoir des chèques-vacances, il faut vérifier ces points avec le propriétaire et prévoir chèque ou liquide, voire un virement pour le régler. Pour éviter tout tracas et s’organiser, mieux vaut aborder cette question lors de la réservation ou en tout début de séjour.

Quels statuts ont les chambres d’hôtes ?

Il n’y a pas un statut unique des propriétaires de chambres d’hôtes. Il s’agit de particuliers qui peuvent être enregistrés ou non au Registre du Commerce et des Sociétés, avoir créé une société, déclarer leurs revenus en tant que micro-entrepreneur, (autrefois auto-entrepreneur). Certains sont salariés, d’autres agriculteurs, d'autres retraités. Dans la plupart des cas, les chambres d’hôtes sont un revenu complémentaire qui permet l'entretien de la maison ou améliore les revenus familiaux. Quel que soit leur statut, ils partagent tous l'envie d’accueillir chez eux des personnes à qui faire découvrir leur région.

Bien choisir une chambre d’hôtes

Il y a beaucoup d’offres et il est parfois difficile de se repérer. Pour choisir la bonne maison d’hôtes, vous pouvez chercher directement une maison d’hôtes sur internet, consulter un annuaire spécialisé, un guide papier, vous fier à un office de tourisme ou à un label ou encore faire confiance au bouche à oreille. Il faut toujours avoir à l’esprit que la chambre d’hôtes n’est pas un produit normé. Certaines chambres d’hôtes sont toutes simples avec un confort limité et des sanitaires partagés mais il y a également des demeures luxueuses, des suites, des chambres d'hôtes au château... Selon les maisons d’hôtes, il y a de une à cinq chambres, les sanitaires sont privatifs ou partagés, attenants à la chambre ou non. Les chambres sont toutes différentes avec le plus souvent une grande importance accordée à la décoration et au confort des visiteurs. Les propriétaires peuvent proposer le soir une table d'hôtes, la maison peut comporter une piscine ou un jardin. Si ces éléments sont importants à vos yeux, il convient de les vérifier avant de réserver et il est toujours agréable, tant pour vous que pour le propriétaire, d'avoir un premier contact téléphonique avant le séjour. De façon plus générale, il faut consacrer un peu de temps pour choisir une chambre d’hôtes. C’est une des clés d’un séjour réussi.

Existe-t-il un classement officiel pour les chambres d’hôtes ?

En France, il n’existe pas de classement officiel des chambres d’hôtes, contrairement à l’hôtellerie, aux campings ou aux meublés de tourisme. C’est la responsabilité de chaque propriétaire de vous fournir un descriptif précis de sa maison et de son niveau de confort. Etant donné l’absence de classement national, ce point revêt une importance toute particulière. Pour faciliter les choses, certains propriétaires choisissent d’adhérer à une association de façon à bénéficier d’une marque ou d’un label. L’appartenance à un label vous garantit le respect par le propriétaire d’un cahier des charges précis. L’association la plus connue, Gîtes de France, utilise ainsi une grille de classement allant de 1 à 5 épis. Il existe d’autres associations qui ont chacune leur mode de fonctionnement : Clévacances, Fleurs de Soleil, Accueil Paysan et Bienvenue au Château pour ne citer que les plus importantes.